La réponse de nos experts

15 mai 2017 Retour à la liste

Décisions d’associé unique de SASU et convocation du commissaire aux comptes

Affaires Sociétés

L’obligation de convoquer le commissaire aux comptes à toute assemblée générale ou réunion de l'organe analogue compétent découle de l’article L. 823-17 du Code de commerce.

En cas de non-respect de cette obligation, des sanctions pénales sont encourues : une peine d'emprisonnement de 2 ans et une amende de 30 000 € (art. L. 820-4).

Lorsque la société concernée est une SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle), la question se pose de savoir comment appliquer cette disposition et l’adapter au système des décisions d’associé unique.

Selon la CNCC (Bull. CNCC n° 156, déc. 2009 p. 709), lorsque les décisions prises par l'associé unique le sont par acte sous seing privé (les statuts le prévoyant), le commissaire aux comptes ne peut pas invoquer l'absence de convocation pénalement sanctionnée, puisque l'associé unique ayant pris ces décisions par acte sous seing privé, il n'était pas possible de convoquer le commissaire aux comptes; le commissaire aux comptes a connaissance des décisions grâce à la transmission qui lui est faite d'un procès-verbal relatant les décisions. La CNCC préconise néanmoins de prévoir dans les statuts de la SASU ou dans la lettre de mission du commissaire aux comptes que dans le cas où les décisions sont prises en l'absence de « réunion », le commissaire aux comptes soit avisé à l'avance et dans un délai raisonnable de la décision envisagée.

© Copyright 2017 L'appel expert. Tous droits réservés.